Accueil Qui sommes-nous? Actualités Nos Infrastructures Nos Prestations Médias Nous contacter
Vie d'entreprise
THEME 1 : COMMUNICATIONS, SENSIBILISATIONS MASSIVES SUR DE LA PANDEMIE CORONAVIRUS
- Population cible : collaborateurs Ilogs

- Période : 1er janvier au 31 mars 2020

- Animateur : Barthélemy NGOMA, Chef de Département HSE



Face aux risques du COVID-19, la société ILOGS a commencé à prendre des dispositions dès le mois de février 2020.

En effet à partir de la seconde moitié du mois de février 2020, une sensibilisation sur l’apparition de l’épidémie en Asie (Chine) avec menace mondiale était déjà lancée en information d’ordre général pendant les safety meeting du 22 au 29 02 20 ….



A partir du 05 Mars 2020 une campagne de sensibilisation sur les CORONAVIRUS /COVID19 a été ouverte au sein de ILOGS, avec les séances par présentation et projection power point.

QUESTIONS ABORDEES : EPIDEMIE DE COVID19 – LES GESTES QUI SAUVENT
- Qu’est-ce que le coronavirus?

- Pourquoi cette campagne de sensibilisation?

- Evolution & statistique sur le covid-19

- Mode de propagation du coronavirus

- Symptômes

- Prévention

- Organisation locale (PNR)

- Disposition au PAPN

- Conclusion

INTERVIEW DE M. Alain MOUBERI, Chef de Division QHSE



Bonjour M. Alain MOUBERI.

Le début de l’année 2020, est marqué par l’apparition d’un virus contagieux, "le coronavirus". Et aujourd’hui, l’organisation mondiale de la santé émet la crainte de voir cette épidémie se transformer en une pandémie mondiale. Comment appréhendez-vous cette crise sanitaire ?

L’alerte a été donnée par l’OMS depuis le mois de février, de la présence d’un virus (coronavirus) manu porté qui a débuté en chine dans la ville de Wuhan, et contaminé un certain nombre de personnes et aussi provoqué la mort d’un certain nombre d’entre eux.

Bien entendu nous avons été alertés par le relai des autorités nationales sur le risque de propagation à grande échelle. Au-delà des mesures sanitaires prises par les autorités nationales, la crainte est de voir apparaitre ce virus dans notre pays, avec une crise sanitaire pouvant impacter le fonctionnement des entreprises, dont ILOGS. Ce volet d’ordre sanitaire m’interpelle en tant que Chef de Division QHSE de ILOGS.

Cette épidémie représente-t-elle un risque sanitaire pour le Congo ? Si oui, dans quelle mesure ? Et quelles sont les mesures mises en places par les autorités afin d’y faire face ?

Comme je l’ai évoqué au préalable, ce virus manu porté, est en train de se répandre à grande vitesse en chine, et du fait de la circulation des personnes, et de la mondialisation, il n’est pas à exclure que ce virus arrive et se propage au Congo. Cette inquiétude des autorités nationales est partagée par tous les autres pays. Nous avons parlé de la circulation des personnes. A cet effet, les autorités nationales ont pris des dispositions pour le contrôle de température par « Thermo flash » au niveau des frontières, des personnes entrant sur le territoire nationales, et de leur mise en quarantaine.

ILOGS filiale du groupe SNPC, et par ailleurs, situées dans l’enceinte portuaire, est-elle soumise aux dispositions mises en place par ces dernières (SNPC & PAPN) ? Quelles sont-elles ?

La Direction Générale ILOGS a pris la mesure de la crise, et conformément aux arrêtés, décisions gouvernementales, recommandations du Groupe SNPC, dispositions réglementaires, ILOGS, en tant que gestionnaire du CSP, situé dans l’enceinte du PAPN comme vous le rappeler, dispose d’un quai où accostent des navires de ligne en provenance des pays étrangers. L’interface quai navire au CSP ILOGS, est accompagnée de la circulation de personnes, qui au même titre que dans les aéroports, sont tenus d’être contrôlés. C’est ainsi que pour tout accostage d’un navire de ligne au CSP, le personnel de santé monte à bord, où il effectue des contrôles de températures, par « thermo flash ».

De même, quelles dispositions ILOGS met-elle en place pour la sécurité sanitaire de son personnel ?

Pour la sécurité sanitaire de son personnel, la Direction Générale ILOGS a mis en place un comité de gestion de la crise sanitaire, une procédure de gestion de crise sanitaire covid-19, des consignes de mesures barrières au covid-19 et leur affichage (thermoflash, caméra thermique, lavage de mains, gel hydro alcoolique, distribution de masques, tests de dépistage).

Nous entrons sur instructions des autorités Congolaises dans un confinement général, comment se prépare cette période particulière au sein d’ILOGS ?

Le gouvernement prévoit un confinement général, dans le but d’éloigner les personnes, et de casser la chaine de prorogation de l’épidémie. Pour ILOGS, il s’agit de garder uniquement sur le site de travail, le personnel indispensable et l‘organisation pour assurer la continuité de l’activité.

THEME 2 : RAPPEL SUR LE ROLE ET IMPORTANCE DE LA MISE A LA TERRE
- La prise de la terre est constituée d’une électrode en contact avec la terre. Elle garantit, par la mise à la terre de l’installation électrique, un cheminement de courant de défaut d’isolement qui sera détecté par une protection différentielle associée au circuit concerné et qui le mettra hors tension.

- La mise à la terre consiste à relier à une prise de terre, par un fil conducteur, les masses métalliques qui risquent d’être mises accidentellement en contact avec le courant électrique par suite d’un défaut d’isolement dans un appareil électrique

- Règle à suivre : on établit de préférence les prises de terre dans les fonds de fouille des bâtiments ou dans les caves et, de toute façon, dans les endroits abrités de la sécheresse

- Une prise de terre doit être éloignée de tout dépôt ou infiltration qui peut la corroder : produits chimiques, fumier,…

- Une prise de terre ne doit jamais être plongée dans l’eau.

- Il est interdit d’utiliser comme prise de terre les canalisations d’eau, les pipelines et les gaines métalliques des câbles.

THEME 3 : RAPPEL POLITIQUE ILOGS SECURITE ROUTIERE
- Cette politique a pour but de lutter contre l’insécurité routière.

- Il est tenu à tous les utilisateurs des engins roulants dans le CSP de respecter le code de la route : les panneaux STOP, les priorités, la limitation de vitesse à 20km dans le CSP,…

- Sensibilisation des usagers des voies principales et secondaires dans le CSP aux risques auxquels ils s’exposent.

THEME 4 : RAPPEL SUR LME PERMIS DE TRAVAIL
- Rappel : Le permis de travail est un outil HSE, essentiel pour réaliser en toute sécurité les travaux dans le CSP – ILOGS.

- Le HSE s’assure que les travaux et les tâches sont clairement définis dans le mode opératoire joint au permis de travail.

- Une analyse des risques est définie en tenant compte du mode opératoire et de l’environnement de travail.

- L’entité ou entreprise demandeur du permis de travail met à la disposition du HSE les éléments nécessaires pour ouvrir un permis de travail 48H avant.

- Le HSE s’assure que toutes les conditions du permis sont satisfaites avant le début de l’opération ainsi que durant la totalité de l’intervention.

- Important:

- Pas de travaux sans permis de travail.

- Un nouveau permis de travail est établi si les conditions changent ou si le mode opératoire est modifié.



Copyright © 2016 ILOGS SA, République du Congo, tous droits réservés